Otherworld Nation Founding Chronicles

Les navets


Traduction: Magycio


 

En ce moment, nous cultivions des navets.

D’après la température, il devait être à peu près août. Les plants de navet ont poussé rapidement et sont devenus vigoureux.

Les navets sont des plantes faciles à planter et peuvent être récolté après approximativement 60 jours.

En d’autres termes, on peut dire que c’est une culture idéale pour nous.

Quant aux navets, plutôt que les engranger comme source de nourriture pour nous, il est plus utile de les mettre de côté pour nourrir les chèvres et la vache.

D’ailleurs, on ne peut pas dire que la plantation de navets était dans un bon état actuellement. Ce serait se voiler la face…

« Chef ! Il y a aussi des insectes ici ! » dit Ron en retournant une feuille.

« Ouah, sérieux ? » s’exclama Rosewood en regardant.

« C’est sans fin… » murmura Soyon dans un soupir.

« Hii !! » cria légèrement Tetra quand un insecte s’approcha d’elle

« … » fit Gram en faisant un pas et en écrasant l’insecte.

C’est ce genre de sentiment.

Après tout, il se pourrait que la localisation dans la forêt soit plus mauvaise que prévue.

C’est un paradis pour insectes nuisibles.

J’en avais conscience dès que j’ai trouvé le village, mais c’est sans fin pour s’en débarrasser. Je me sens mal.

De toute façon, il y a beaucoup d’insectes dans le coin. L’été est à son apogée et les moustiques sont des nuées. On n’y peut rien mais c’est vraiment ennuyant.

Mais j’ai trouvé comment m’en débarrasser !!

« Regarde ça. »

« C’est quoi ? »

« Le nom de cette fleur est pyrèthre de Dalmatie. Le nom courant est juste pyrèthre. »

On tire de cette fleur une poudre insecticide appelé la pyréthrine.

C’est un insecticide naturel. Sa toxicité est si faible que ça n’a aucun effet sur les mammifères.

D’ailleurs, c’est un ingrédient pour l’encens anti-moustique.

Les pyrèthres poussent à l’origine sur la côte méditerranéenne, peut-être pousse-t-il ici aussi ? C’est en pensant à ça que je m’étais mis à les chercher. Ce monde abritait des habitants étranges (comme le griffon) mais fondamentalement, la végétation était presque identique à celle de la Terre.

« J’ai trouvé un parterre. En aspergeant les navets avec, les insectes disparaitront. »

« Juste en aspergeant ? C’est bien. Approbation complète ! » dit joyeusement Tetra. Elle était entomophobe.

« Sérieusement ? Alors c’est parfait. Allons en cueillir tout de suite, » dit Ron, lui aussi d’accord.

Personne n’avait l’air d’avoir d’objection. Toutefois, c’est normal.

« Alors allons-y ! »

J’allai au champ de fleurs sans tarder.

 

♦ ♦ ♦

 

Nous cueillons de fleurs dans le jardin floral que j’avais trouvé.

Bien que la scène soit très romantique, c’est pour faire de l’insecticide.

C’est un peu surréaliste.

« Tetra, tiens. »

Je lui tendis des pyrèthres dont j’avais fait un bouquet. Avec le bouquet, elle avait les mains pleines.

« Oh ! C-C’est si soudain… »

Tetra rougit pour raison quelconque raison.

« … Tetra, »

Soyon, stupéfaite, murmura quelque chose à l’oreille de Tetra. Le visage de cette dernière devint encore plus écarlate.

« … Confuse… »

Pour une raison qui m’échappe, on me fixait. C’est absurde.

« Je me demande si ça suffit. Ça serait problématique qu’elles disparaissent car on en aurait trop pris. »

Si c’est possible, j’aimerai en planter au village, mais je n’ai pas le temps. Juste ne les planter ne fera pas partir les insectes.

Je retournai au village et préparai une jarre. Je versai de l’eau et mis les chrysanthèmes dedans. [NdT : Les pyrèthres sont des fleurs de la famille des chrysanthèmes.]

« Je vais faire bouillir le tout maintenant. »

Je mis du bois à bruler et attendit que ça bout.

Après que ça ait refroidis, je devrais le vaporiser sur les feuilles des navets.

« C’est vraiment efficace ? »

« Peut-être. »

Comme je ne l’ai jamais fait avant, je ne sais pas. Néanmoins, c’est certainement efficace contre les moustiques.

« D’ailleurs, pourquoi les insectes meurent à cause de ça ? Une malédiction ? » demanda Soyon.

Comment en es-tu arrivée à cette conclusion…

« C’est parce que c’est du poison. »

Les enfants eurent l’air très surpris.

« Ça va aller. Ce n’est pas dangereux pour les humains. Sauf si on le boit en grandes quantités par contre. »

Cela ayant été dit, les enfants eurent l’air rassuré.

… Ça ira car moi, Almus, a dit qu’il n’y a pas de danger. Bien que je sois heureux qu’ils me fassent autant confiance, c’est compliqué, je veux qu’ils pensent par eux-mêmes.

« Eh bien, allons le vaporiser immédiatement. »

Ainsi, je réussis à faire partir les insectes nuisibles.

 

♦ ♦ ♦

« C’est devenu plus gros. »

« J’ai hâte de le manger. »

Ron salivait.

Dernièrement, je n’ai mangé que des noix, je meurs de faim devant de tels légumes.

… Je dois penser au fourrage d’hiver pour l’instant.

Une bouchée, puis-je en prendre juste un petite bouchée ?

« On aura bientôt besoin d’engrais»

Il est bientôt l’heure de récolter. Pour les faire grossir, il est nécessaire de mettre de l’engrais maintenant.

« C’est quoi de l’engrais ? »

« C’est quelque chose comme un repas pour les cultures, ça les fait pousser. Bon, que devrais-je faire…? »

Les trois nutriments principaux nécessaires aux plantes sont le phosphore, l’azote et le potassium. Cependant, seul les engrais chimiques contiennent ces trois nutriments, ce qui n’existe pas dans ce monde. Alors…

« Avez-vous amener la terre de la forêt ? »

La terre de la forêt est enrichie par les feuilles mortes qui se sont décomposées. On pourrait l’utiliser comme engrais organique.

« Cependant, je devrais m’assurer qu’il n’y ait aucuns insectes étranges. »

Comme des larves de coléoptères par exemple.

 

♦ ♦ ♦

 

« Hii ! Almus ! »

Tetra me grimpa dessus. Qu’est-ce qu’il y a ?

« Ve-vers de terre… »

Ne sois pas si effrayé par ça. Prends exemple sur Gram. Il utilise ses doigts pour le saisir normalement et l’écraser… Hé, ne l’écrase pas !

« Comme les vers de terre assainissent le sol, met-le dans la jarre avec de la terre. »

« Ah-ah bon ? »

Gram jeta le vers de terre dans une jarre, bien qu’il avait l’air surpris.

« Pourquoi ? Ce genre de chose. »

Tetra était visiblement mécontente.

« Les vers de terre ne se déplacent-ils pas dans la terre ? C’est eux qui enrichissent le sol. »

J’évitai de mentionner les excréments. Ça l’écœurerait assurément.

« Ouah. »

Elle semble comprendre. J’en suis très heureux.

« Bon, rassemblons-en et épandons la terre dans le champ. »

« Oui ! »

Puis je retournai au village et épandis la terre dans les plants de navets.

Je vous souhaite de devenir gros et délicieux.

 

♦ ♦ ♦

 

« On va enfin les récolter. »

Le moment est venu !!

C’est étonnamment facile à récolter, on tire juste dessus et le navet sort de terre.

Mais il faut dire qu’ils n’ont pas tellement grandi.

La prochaine fois, on en plantera plus.

« Chef ! Mangeons. »

« Attends un peu. Calme-toi. C’est pour le fourrage d’hiver pour les chèvres et la vache. Nous ne pouvons qu’en manger un peu. En calculant à partir de maintenant… Non, calcule-le, toi, Tetra s’il te plait. »

« Moi ? »

« Oui. C’est une grande responsabilité, » dis-je en tapotant l’épaule de Tetra.

Enfin une occasion d’utiliser l’arithmétique. Les enfants peu motivés comprendront alors son importance.

Aujourd’hui, pour le diner, c’est du navet.

Un festin de navets.

Toutefois, il n’y a pas d’assaisonnement.

C’est juste du navet bouilli.

Néanmoins, ça a un goût sucré et c’est délicieux. Au moins plus délicieux que les noix et l’herbe.

« C’est délicieux. »

« C’est vrai. »

Je mangeai les feuilles des navets bouillis. C’était croquant et savoureux. C’est délicieux mais…

Ça le serait plus avec de la sauce soja. Ou du sel au moins.

Je repris une bouchée de navet bouilli. C’est doux et sucré mais…

Ça serait meilleur avec du vinaigre…

Chasser, cueillir et travailler aux champs, ça fait faire de l’exercice.

Je sue à chaque fois que je bouge.

Et en suant, on perd du sel.

Ces derniers temps, je n’ai pas consommé tant que ça de sel.

Si l’occasion se présente, essayons d’obtenir du sel, me décidai-je.

 

<Précédent< >Suivant>

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s