Magi’s Grandson

Chapitre 3:

Grandir un peu


Traduction: Magycio

Edition : Zerkre


Je regardai les oiseaux se cacher dans une forêt verdoyante au loin.

Actuellement, les oiseaux picoraient leur nourriture, quand soudainement, ils s’arrêtèrent et tentèrent de s’envoler au loin. Toutefois, dans la paume de ma main, je créai une magie appelée “Lame de Vide“ et la lançai dans leur direction.

Quand les oiseaux essayèrent de s’enfuir, la Lame de Vide en toucha un, coupant proprement son cou, et il tomba sans résistance.

« Très bien ! »

Je m’approchai de l’oiseau que j’avais tué, creusai un trou avec la magie et pris l’oiseau par la patte, laissant le sang s’écouler de son cou dans le trou.

Si on tuait un animal et ne le vidait pas de son sang, la chair de l’animal devenait poisseuse. Et quand elle était poisseuse de sang, son odeur va attirer d’autres animaux.

Même si les oiseaux étaient en groupe, ce n’était pas un problème pour moi puisque que j’étais probablement capable de tous les tuer. Cependant, je ne voulais pas me livrer à un massacre inutile.

Je mis l’oiseau que j’avais vidé de tout son sang dans un espace crée par magie. Étant donné que la quantité de viande était suffisante, je me dirigeai vers la maison.

Tant bien que mal, j’avais atteins cinq ans.

Le vieil homme qui m’avait secouru m’avait donné le nom de “Shin“. Et parce qu’il m’a élevé comme son propre petit-fils, le nom de famille de papy étant “Walford“, j’était ainsi devenu Shin Walford.

Le nom de papy est Merlin Walford.

Papy avait de très vastes connaissances en matière de magie, et il me les avait enseigné avec gentillesse.

Papy avait un caractère juvénile et même s’il avait pris sa retraite dans la forêt, des gens venaient de temps en temps lui rendre visite.

De plus, c’étaient des personnes très différentes tel qu’un homme qui s’habillait avec goût, une vieille femme à l’allure de sorcière et une personne ressemblant à un chevalier avec diverses quantités d’incroyables outils de recherches.

… Je me demande quel genre de personne papy était…

Toutefois, c’était le passé. Maintenant, il ressemblait à un vieil homme ordinaire, un de ceux qu’on peut trouver partout.

J’avais eu beaucoup de plaisir à apprendre la magie avec papy. La plupart du temps, il me complimentais sur la façon dont j’utilisais la magie. Il me faisait aussi des louanges pour la quantité de nourriture que j’étais capable de me procurer en chassant dans la forêt.

C’était vraiment agréable de chasser dans la forêt en utilisant la magie. Eh bien, mon intention à la base était de m’amuser de toute manière.

En parlant d’apprendre comment utiliser la magie… La façon d’utiliser la magie dans ce monde n’est ni de chanter de longues incantations, ni de dire le nom du sort, ou quelque chose du genre.

La magie est “l’imagination“.

Le phénomène connu comme la magie est la manifestation de “l’imagination“ et leur capacité à la matérialiser.

Mais comme c’est difficile “d’imaginer“ utiliser la magie quand on a commencé à l’apprendre, ils ont une sorte d’image devant eux pour la rendre plus facile à imaginer.

Donc, il semble que tout le monde jette une magie similaire.

La raison de ça est “l’imagination“.

Bien que la majorité des gens jetait la magie de façon similaire, il y en avait aussi qui différaient du commun.

Par exemple, moi ; à l’origine, un habitant du Japon moderne débordant de créativité qui avait ensuite été transporté dans ce monde. Comme l’incantation n’était pas nécessaire, il était facile de reproduire des choses que l’on voyait d’habitude dans les animés et les mangas.

Par la suite, j’avais appris comment contrôler mes pouvoirs magiques.

Même si l’imagination d’une personne était stable, si quelque chose se passait mal et si la magie n’était pas correctement invoquée, cela pouvait tourner au désastre.

Le contrôle magique était nécessaire pour faire apparaître la magie. La magie était présente nulle part et partout à la fois dans ce monde, mais il n’y avait personne qui pouvait contrôler tous les types de magie parfaitement.

Comme c’était un monde où la magie existait, les gens d’ici utilisaient inconsciemment la magie à un point où cela devenait un réflexe. Honnêtement, c’était à un tel niveau que ne pas savoir utiliser la magie pouvait entraver la vie quotidienne des habitants de ce monde. Par exemple, pour produire de l’eau potable, il fallait créer une petite flamme.

Mais sans un contrôle magique correct, il ne serait pas possible, à quiconque, de réaliser la Lame du Vide que j’avais utilisé plus tôt.

À part ne pas pouvoir l’imaginer, ils n’auraient également pas assez de puissance magique pour l’imiter.

La raison pour laquelle j’étais en mesure de l’utiliser, c’était grâce à mon entrainement journalier de contrôle magique avec papy ; il m’avait enseigné et aidé à connaitre l’étendue de ce qui était possible et de ce qui ne l’était pas avec la magie.

♦ ♦ ♦

 

Après un moment de marche, je suis arrivé à la maison. Pour décrire la maison de bois et son aménagement, ça serait un trois-pièces (Salon, salle à manger et cuisine) ?

Il y avait un évier dans la cuisine mais pas de robinet, une cuisinière portable alimenté par magie et une grande table pour six personnes.

Dans le salon, il y avait une cheminée, une table basse, et un canapé en forme de L avec quatre et deux places. Sans surprise, la cheminée n’était pas une où on faisait bruler du bois, mais où le feu était alimenté par magie.

À part ma chambre, les autres pièces étaient la chambre de papy et son bureau.

Soit dit en passant, il n’y avait pas de second étage, c’était un pied-à-terre.

« Papy, je suis rentré. »

Dis-je en entrant dans la maison.

« Oh, content de te revoir. »

« Désolé de vous déranger. »

Dit un visiteur qui était avec papy. C’était l’un de ses amis, le chevalier qui avait de merveilleux équipements.

« Bienvenue, monsieur Michel. »

Le dénommé Michel ressemblait à un homme assez jeune aux yeux verts et aux cheveux blonds coupés court. Quant à son physique, bien qu’il n’avait pas l’air particulièrement macho, il n’était pas non plus mince ; il avait une silhouette maigre, mais bien bâtie.

Cependant, je ne sais pas ce qu’il faisait dans la vie.

Quelques fois, quand il rendait visite à papy, à part la magie, il avait l’habitude de m’enseigner les arts martiaux, l’escrime, le combat en utilisant des lances et le tir à l’arc.

Bien que papy pouvait dans une certaine mesure utiliser les arts martiaux aussi, son point fort était la magie, et ainsi, il était plus faible comparé à Michel.

« Hohho, voyons, qu’as-tu chassé aujourd’hui ? »

Papy voulait connaître les résultats de la chasse d’aujourd’hui.

« Les prises d’aujourd’hui sont un Oiseau Imitateur et un Lapin Forestier. »

… S’il vous plait, pardonnez-moi si mes paroles sont difficiles à suivre. Très souvent, dans les romans de réincarnation ou d’invocation dans un autre monde, il n’y a pas souvent une sorte de tricherie en apprenant immédiatement la langue. En plus, j’étais seulement dans ce monde depuis cinq ans à peine…

« Hehh~ En plus de chasser un lapin, tu as aussi pu attraper un Oiseau Imitateur ? »

Ah… ça sentais pas bon, je sentais que quelque chose de terrible allait se produire.

« Bien que j’ai utilisé un couteau pour tuer le Lapin Forestier, pour l’Oiseau Imitateur, j’ai dû utiliser la magie pour le tuer ? »

Ouf, c’était dangereux. Comme un Oiseau Imitateur était vraiment vigilant, même les chasseurs chevronnés n’étaient pas capables de le chasser facilement. Et en plus d’être difficile à chasser, la chair d’Oiseaux Imitateurs était extrêmement délicieuse et incroyablement cher.

Avec mon entrainements aux arts martiaux, mon utilisation des armes comme un couteau, l’arc et une flèche semblait s’être amélioré.

Bien que j’aimais pratiquer la magie car c’était vraiment intéressant, je n’étais pas tellement passionné par les entrainements d’arts martiaux car c’était beaucoup plus dur.

« Hmph, tu n’as pas besoin d’être si humble. Bien que la magie ait été utilisée pour tuer l’Oiseau Imitateur, qu’on vante pour sa vigilance, il a été tué d’un coup. Si c’est le cas, on dirait que tu as seulement besoin d’un peu plus d’entrainement physique. »

Impossible ! Je ne peux vraiment pas l’éviter ?!

Je vis papy se pencher en arrière en réfléchissant. Aide moi, papy. Ton petit-fils est dos au mur !

« Hohho~ Je te le laisse alors. »

Je n’avais aucun allié dans cette maison.

 

<Précédent< >Suivant>

Publicités