Lazy Swordmaster

Chapitre 3 – La soupe empoisonnée


Traduction : Magycio


 

« Jeune maître ? »

Ian tendis le bras vers Riley, qui ne disait pas un mot.

Il trouvait étrange que Riley ne se retourne pas pour regarder sa mère bien-aimée, bien qu’elle était dans un tel état.

« Où allez-vous ? Vous devez rest-… »

En tant qu’un homme ayant pratiqué l’escrime sous la famille Iphelleta toute sa vie, il put sentir un soudain changement dans l’aura de Riley.

Sa curiosité s’emballa.

C’était similaire à la fois où le premier et le second fils des Iphelleta ont ridiculisé sa mère.

Ian pensa qu’il pourrait voir son potentiel une fois de plus.

« Ian. »

« Ah, oui ? »

Le ton glacial de Riley fit réalisé à Ian à quel point ses pensées avaient été égoïstes.

Il n’était pas le moment d’essayer de décrypter l’instant ou les émotions de Riley.

« Surveilles ma mère. »

Après avoir donné ce bref ordre, Riley quitta immédiatement la salle à manger.

Sans même un regard pour sa mère.

 

♦ ♦ ♦

 

Il y avait une raison à ce que Riley n’ait pas regardé sa mère malgré tout son amour pour elle.

L’expression sur son visage était aussi froide que la glace, pleine de colère.

Sa mère pouvait être inconsciente, mais Riley ne voulait pas montrer de telles émotions en face d’elle.

Riley se glissa hors de la salle à manger, courut dans le couloir et s’arrêta.

« Oh ? »

Clac, clac.

Une femme en talons apparut du coin du couloir et lui fit face avec un “Oh“ où la surprise était absente.

« Riley ? C’est toi ? »

De la vanité de son habillement à son visage poudré de maquillage.

Avec juste un coup d’œil à son apparence somptueuse, on pouvait dire qu’elle était quelqu’un d’important dans le manoir.

« Bonjour. »

Riley lui sourit avec candeur tandis qu’il brûlait de colère.

La femme était la première épouse de la famille.

Pour Riley, elle était une autre mère.

“Orelly Finn Iphelleta“ était son nom.

« Je pensais que tu dinais avec Iris. Tu sembles pressé. Je peux faire quelque chose pour toi ? »

Orelly inclina la tête avec un air innocent.

« Oui, euh… J’ai oublié de vous saluer plus tôt. »

Tandis que Riley baissait la tête, elle agita la main en riant.

« Oh, ce n’est pas nécessaire. »

Riley regarda dans ses yeux et y vit l’envie qui brûlait en eux.

Des yeux brûlant de malveillance et de méchanceté.

Une personne normale pourrait ne pas le remarquer, mais Riley avait vu de tels yeux dans son ancienne vie.

« Dame Orelly, puis-je demander où vous êtes allez juste avant celà ? »

« Humm ? »

« L’odeur ne semble pas être celle de votre diner. Ça sent plus comme la cuisine. »

Orelly inclina la tête encore une fois.

« Tu as un bon nez. Oui, j’étais simplement curieuse du menu d’aujourd’hui. Je n’ai pas encore mangé, vois-tu. »

« Haha, ce n’est pourtant pas dans vos habitudes. »

« Hoho, oh toi ! Je pourrais dire la même chose en ce qui te concerne, Riley. Je suis étonnée que tu sois sur pieds au lieu d’être allongé quelque part. »

Elle fixait Riley les yeux plissés.

“Dégage, salope ! Bouge de là !“

Une phrase pertinente venant de son ancienne vie.

C’était un avertissement.

Lui disant de ne rien essayer et d’agir comme le cadavre qu’il avait toujours été.

Son regard paraissait plein de gentillesse à première vue, mais Riley pouvait voir sa signification cachée.

« Oh Maître Épée Paresseuse, c’est très bien que tu montres de tels manières mais ta mère doit commencez à s’inquiétez. Ne devrais-tu pas retournez auprès d’elle ? »

Orelly murmura pour elle-même alors qu’elle tournait le dos à Riley.

« Oh attends, c’est de l’autre côté ? Désolée. »

« … »

« Qui s’en souci, n’est-ce pas ? »

 

Riley entra dans la chambre de sa mère, et demanda à Ian qui la surveillait :

« Comment va ma mère ? »

« Elle va bien. Pour l’instant. »

Elle avait traversé le pire.

Cette pensée lui déchirait le cœur.

Avec une expression aussi sérieuse que celle de Riley, Ian posa sa main sur l’épaule du garçon.

« Jeune maître, puis-je vous dire un mot ? » murmura Ian, l’air lugubre.

Il était conscient de la possibilité que quelqu’un écoute.

« La vérité est que, dans la soupe… »

Riley coupa la parole de Ian avant qu’il put finir.

« Il y avait du poison, c’est ça ? »

« … ?! »

Ian hocha de la tête, surpris, de la sueur froide coulant dans son dos.

Il se demandait comme Riley avait réussi à le découvrir, mais ce n’était pas important.

« … Oui, le poison n’est pas assez puissant pour affecter une personne normale, mais Dame Iris est un cas spécial. Son corps est déjà génétiquement faible. Cela doit être la combinaison de ces deux choses, le poison et sa faible constitution, qui l’a fait s’évanouir. »

Riley fixait sa mère endormie.

« … »

Cela le torturait qu’il n’ait pu rien faire d’autre que de regarder sa mère s’effondrer.

« Donc, quelqu’un dans le manoir a essayé d’assassiner Dame Iris. Elle est ciblée. Nous avons déjà capturé la domestique qui était en charge de préparer le diner. Elle sera interrogée bientôt. Et… »

Ian resserra sa cravate et s’inclina devant Riley.

Cette action montrait son sentiment de culpabilité.

« Je suis navré. Le vieil homme que je suis ne s’en est rendu compte que trop tard. »

Ian avait surveillé Riley depuis sa naissance.

Il avait négligé ses devoirs afin d’essayer de convaincre Riley de s’entrainer à l’escrime.

Le résultat était l’empoisonnement d’Iris.

Si il avait été sur ses gardes, ce ne serait pas arrivé.

Ian s’était préparé à sa punition.

« Ian. »

« Oui. »

« À propos de mon rêve, dans cet étrange monde. »

« … »

« Il y a un idiome comme ça. »

« Oui ? »

« On ne réveille pas le lion qui dort. »

Riley parlait tout en ouvrant et fermant sa main.

« Où est mon épée en bois ? »

« Jeune… maître ? »

Riley continua de marcher pour sortir de la chambre.

« Je dois aller à la salle d’entrainement. »

Aujourd’hui, les yeux de Riley brûlaient d’un calme brasier, alors qu’il pensait à sa mère.

 

<Précédent< >Suivant>

 

Publicités

3 réflexions sur “Lazy Swordmaster

  1. frenndak

    attend attend attend…..
    tu nous met un cliffhanger comme ca…. et tu nous dis que la suite est pas avant plusieurs semaines ? mais…. t’est un dingue toi en fait….. c’est dangereux ce que tu fais tu sais ? XD

    merci pour le chapitre

    Aimé par 2 personnes

    1. Magycio

      C’est ça, soit je dois traduire les deux chapitres suivants ensemble (car ils sont complémentaires) puis bon… les chapitres de Lazy Swordmaster se terminent assez souvent sur des cliffhangers.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s