La Disciple du Sage

Chapitre 16


Traduction: Magycio


« D’ailleurs, utilises-tu toujours le tigre à écailles foudroyant ? » demanda Mira.

Fatigué d’entendre ses constants grommèlements à l’encontre de son ancienne identité, Mira voulait changer de sujet en mentionnant le nom de l’invocation la plus utilisée par Cleos.

« Oh, messire Dunbalf t’a aussi parlé de mon tigre à écailles foudroyant ? »

« Aahh… mhm, oui, c’est ça. »

Prenant un peu de temps pour répondre, Mira décida que, dorénavant, elle dirait que tout ce qu’elle sait du passé du Dunbalf lui venait de son “maître“.

« Bigre, c’est un petit peu embarrassant. Mais, eh bien, ça prouve qu’il a parlé de moi, hein, » dit l’Expert en souriant de contentement.

Bien qu’il venait de se plaindre abondamment de celui-ci, il n’avait que respect et dévotion pour Dunbalf. En fait, du plus profond du cœur, Cleos était ravi de savoir que le Sage en personne avait parlé de son serviteur à son disciple.

« Exactement, j’ai beaucoup entendu parler de toi. »

« Et juste comme tu viens de le dire, mon invocation principale est le tigre à écailles foudroyant. Bien que je doive dire qu’il est devenu bien plus fort que lorsque messire Dunbalf l’a vu pour la dernière fois. »

« Oh, il doit être plutôt performant alors. »

Le tigre à écailles foudroyant était considéré comme une invocation supérieure à la moyenne parmi les techniques d’invocation. Si il était devenu encore plus fort que dans ses souvenirs, cette invocation aurait en effet une force sur laquelle on pouvait compter.

« J’ai eu beaucoup de mal à former un contrat avec lui. Mais en parlant de messire Dunbalf… »

Et alors, Cleos commença a parler de Dunbalf, mais cette fois-ci avec passion, disant à quel point le Sage était merveilleux. Indéniablement, la raison pour laquelle Mira avait emmené plusieurs fois Cleos avec elle, c’était parce qu’elle le considérait comme quelqu’un de très utile, mais quand elle entendit comment Cleos estimait son ancienne identité — disant des choses comme “Cette fois, il l’a fait pour moi,“ et “Ce fut comme ça qu’il me l’enseigna“ par exemple — la jeune fille, embarrassée, ressentait de la culpabilité; elle rassemblait toutes ses forces pour ne pas laisser ses sentiments paraître sur son visage et revint à agir en béni-oui-oui.

♦ ♦ ♦

« Alors, avec toute l’expérience que j’avais accumulé, j’ai fini par travailler comme remplaçant de messire Dunbalf, m’occupant de la gestion de notre Tour, » conclut l’Expert, satisfait, après sa longue histoire.

Pour Mira, cela lui faisait se rappeler nostalgiquement quelques anciens événements; du point de vue de Cleos, c’était surtout un récit d’histoires héroïques sur Dunbalf. Après avoir tout entendu, la jeune fille se souvint d’un problème qui l’avait inquiété lorsqu’elle était entrée dans la Tour de l’Invocation.

« Maintenant que j’y pense, avant devenir ici, je m’étais arrêtée à la Tour et, contrairement à la Tour de la Sorcellerie, c’était horriblement désert. Quelque chose est arrivée ? »

« Oh, tu frappes juste là où ça fait mal, je vois… En effet, c’est très exact. Le nombre actuel d’Experts en Invocation est extrêmement bas. »

« Aah, donc c’était vraiment ça. »

En considérant qu’elle était venue dans le bâtiment la nuit, Mira avait imaginé que le peu de personne était juste dû à l’heure tardive. Mais en entendant le serviteur, la jeune fille pouvait deviner que la Tour de l’Invocation souffrait d’un sévère manque de personnel. En baissant les yeux, complétement déprimée, Mira se rappela la Tour de l’Invocation vivante et bondée du passé. Elle devait faire quelque chose pour résoudre ce problème.

‘Si tu es l’élève de messire Dunbalf, tu as dû surement passer par le même processus lors de ton premier contrat, non ? » demanda innocemment Cleos après avoir eu l’impression, pour une raison quelconque, d’entrapercevoir une expression de Dunbalf sur le visage de la fillette. Mira baissa encore plus les yeux.

Le processus de son premier contrat. À l’époque où elle était Dunbalf, les seules choses qu’elle avait prises avec elle pour ceci étaient des objets de soin et des bombes. Cependant, Mira savait que le processus dont parlait l’Expert était différent.

« Du matériels affinés et des gemmes de scellement explosives, c’est ça ? »

C’était une méthode qui avait été suggérée et recommandée par Dunbalf lui-même, afin d’aider ses disciple en tant que Sage de la Tour de l’Invocation.

« Oui, exactement. Avec la disparition de messire Dunbalf, nous fûmes encore capable de passer des contrats pendant un moment. Mais après quelques temps, le stock de gemmes de scellement explosives fut épuisé. Après ça, tout notre matériels affinés se cassa et, eh bien… même avec l’aide des ingénieur-affineurs de ce palais, nous ne pouvions pas produire des matériaux d’aussi bonne qualité que ceux crées par notre Sage disparu. Graduellement, le nombre d’individus qui ne furent plus capable de faire des contrats augmenta. »

« Ahhh… humm, je vois. »

La méthode proposée par Mira était similaire à celle qui requerrait un grand nombre d’objet de soin et des bombes, mais étai bien plus efficace. À la place d’utiliser des objets de soin pour augmenter leurs statistiques, les équipements améliorés pouvaient augmenter l’endurance et leurs points de vie; pareillement, à la place des bombes, ils pouvaient utilisés des gemmes de scellement explosives dont l’attribut était la faiblesse de l’adversaire. En utilisant cette méthode, le degré de difficulté du premier contrat d’un Expert avait beaucoup baissé.

Toutefois, comme c’était quelque chose mis au point par Dunbalf, avec sa disparition, l’utilisation en continu de cette méthode était arrivée dans une impasse. Bien qu’il y ait toujours quelques personnes pouvant utiliser la technique d’affinage, puisque la production prenait un temps considérable et autant d’effort, le prix de matériel affiné avait inévitablement flambé. En outre, comparé à ceux crée par Dunbalf, ces objets étaient clairement de qualité moindre. Par conséquent, parmi les Experts en Invocation débutants, il y en avait beaucoup qui ne pouvait même pas vaincre un Esprit-Armure et, par la suite, finirent par quitter la Tour. Finalement, avec l’absence de son leader charismatique, la Tour de l’Invocation vit son nombre d’adeptes diminuer, devenant pratiquement déserte.

« Très bien, laisse-moi faire ! »

En se concentrant, Mira releva la tête et ouvrit son Inventaire pour récupérer toutes les gemmes de scellement explosives qu’elle avait, laissant tout tomber et s’éparpiller sur le sol. La jeune fille les rassembla ensuite toutes et les remit à son serviteur.

« Ceci devrait pouvoir aider environ une vingtaine de personnes pour le contrat qu’ils ciblent. »

« Attends, ce sont des gemmes de scellement explosives ! Et en plus, elles sont très puissantes, presque identique à celle d’il y a trente ans… non, elles paraissent encore plus puissantes ! Ça te va de me donner quelque chose de si précieux ? »

Cleos fixait, les yeux grands comme des soucoupes, les gemmes dans la paume de Mira, chacune brillant davantage que des joyaux normaux.

« Oui, pour l’instant, c’est le mieux que je puisse faire pour tous le monde. »

« Mais messire Dunbalf ne te les a-t-il pas donner pour ta propre défense, Mira ? »

Ce genre de gemme de scellement était un très puissant objet qui, en cas de besoin, pouvait servir comme atout. À cause de ça, Cleos pensait que celles en la possession de Mira lui avaient été données par Dunbalf, avec pour but de protéger son disciple; donc, il essayait de confirmer son hypothèse, réprimant son envie de prendre ces objets instantanément.

« Aucun problème, j’ai le Chevalier Noir que mon maître m’a donné. D’autres parts, si il était à ma place à l’instant, il est impossible que mon maître puisse ignorer l’état actuel de la Tour. »

D’une façon détournée, la jeune fille pouvait vraiment dire ce que “Dunbalf“ ressentait à propos de cet situation.

« En effet. Si c’était ce mordu d’invocation de messire Dunbalf, il aurait probablement fait quelque chose pour changer notre situation, » murmura Cleos et, des deux mains, il prit les gemmes de scellement explosives que lui tendait Mira.

« Merci, Mira. Après ceci, je ne perdrais pas une seconde pour contacter les débutants qui ont abandonné la voie de l’invocateur et leur dire que tout est arrangé désormais. »

L’Expert s’inclina devant Mira, un grand sourire sur les lèvres. Evidemment, Cleos était aussi mécontent de la situation actuelle de la Tour de l’Invocation et avait pris une série de mesures pour combattre le problème. Bien qu’il avait réussi à connaître du succès avec ces mesures, au final, il restait encore beaucoup de problèmes irrésolus car ses méthodes manquaient d’une chose importante. Alors, voyant leurs rêves brisées, les jeunes gens qui s’étaient rassemblés à la Tour, en aspirant à devenir un Expert en Invocation, décidèrent de quitter le royaume d’Arkite. Pour Cleos, qui avait vu sans pouvoir rien faire les débutants partirent, les gemmes qu’il avait reçues étaient encore plus précieuses qu’un diamant de 100 carats.

« Bien, fais ça. Oh, c’est vrai, tu devrais avoir ça aussi. »

Sentant que Cleos avait fais de son mieux pour s’occuper de la Tour durant son absence en tant que Dunbalf, Mira décida de faire plaisir à l’Expert en lui donnant un autre cadeau d’adieu. Cette fois-ci, elle retira un anneau de son doigt et un collier de son cou, puis les tendit tous les deux à Cleos.

« C-Ce sont… »

« Ce sont des bijoux crées spécialement pour, respectivement, augmenter le force physique et le pouvoir. Avec ça, un combat contre un Esprit-Armure de niveau basique ne devrait pas s’achever par une défaite. »

« Encore un fois, cela te va-t-il de me donner quelque chose d’aussi précieux ? »

« Bien sûr. Je suis d’accord avec les volontés de mon maître. En retour, je compte sur toi pour bien faire ton travail, Cleos. »

« Je jure sur mon nom, en tant que remplaçant du Sage, d’amener la prospérité à notre Tour ! » dit l’homme, fou de joie, en regardant droit dans les yeux de la petite fille et acquiesça profondément, une lueur farouche brillait dans ses pupilles.

♦ ♦ ♦

« Très bien, la prochaine phase de l’expérience sera mené dans cinq jours, à la même heure, » déclara Salomon, mettant fin à la réunion. Les nobles et les remplaçants des Sages s’inclinèrent et commencèrent à quitter la pièce.

« On dirait qu’ils ont fini. Bien, Mira, je te remercie du plus profond du cœur. Je dois contacter tous le monde maintenant. On dirait que je vais être très occupé pendant un moment. »

« Oui, fais attention sur le chemin du retour. »

Cleos s’inclina profondément devant Mira et, comme ses collègues avant lui, quitta rapidement la salle. Malgré que les autres remplaçants furent surpris par l’expression rayonnante de l’homme marchant prestement, ils le regardèrent avec bienveillance tandis que sa silhouette disparaître de plus en plus loin. Chacun d’entre eux savait à quel point l’Expert en Invocation prenait les problèmes de sa Tour à cœur, mais ils étaient déjà déborder par la gestion de leurs propres Tours et ne pouvaient rien faire pour l’aider. Jusque là, les autres remplaçants avaient souvent vu Cleos déprimé; cela faisait longtemps qu’il n’avait pas été d’aussi bonne humeur.

La raison de cette bonne humeur était, bien sûr, la lueur d’espoir pour restaurer le faste de la Tour de l’Invocation. Cependant, puisque ses collègues ne connaissaient pas cette raison, ils se trompèrent et crurent simplement que Cleos, qui aimait beaucoup les enfants, était de bonne humeur après avoir parlé avec Mira.

Quand tous le monde fut parti, les seuls restant dans la salle de développement furent quatre personnes : Mira, Salomon, Luminaria et Thoma. Le roi, après s’être approché de l’étagère pleine de documents, prit discrètement une liasse de papier qui avait été placée très loin dans le meuble — si profondément dans l’étagère que c’était comme si quelqu’un avait voulu les garder caché. Il les lut, le visage fermé, et sourit de temps à autre. Luminaria, repérant Mira de dos, assise dans un coin de la pièce, émettant des étranges froissements, elle s’approcha de la jeune fille et, calmement, regarda ce que son amie avait dans les mains. Mira essayait, une fois de plus, d’assembler les robots.

« Hé, tu fais encore ça ? » murmura Luminaria, déçue, en se penchant au dessus des épaules de Mira et en voyant l’étrange forme que les jouets avaient pris après avoir été modifiés encore et encore.

« C’est incroyable. Encore un petit peu et je les aurai assemblé ! » répondit Mira avec le sourire insouciant d’un enfant. Mais sa réponse joyeuse était plus semblable à celle d’un garçon profondément absorbé par quelque chose. Dans son cas, c’était la modification des robots qu’elle continuait encore.

Curieux de savoir ce qui allait être assemblé, Thoma chercha la source de ce commentaire et vit les deux amies assissent l’une à côté de l’autre. Encore plus titillé par cette étrange vision, l’ingénieur en chef s’approcha d’elles, apercevant les objets que Mira tenait.

« Ah, c’est le 『Super Lord Vulcain à Assembler』 ? Où l’avez-vous trouver ? »

Apparemment, Thoma reconnaissait les robots avec lesquelles le jeune fille jouait.

« Ils étaient posés sur l’étagère juste là, » répondit-elle en pointant la partie supérieure du meuble qui était devant elle.

« Donc il était là, je pensais l’avoir perdu pour de bon. »

L’ingénieur regarda nostalgiquement l’objet tenu par Mira.

« Ohoh, vous dites que c’est à vous ? »

« Oui, et plutôt que de dire que c’est juste à moi, c’est quelque chose dont je suis le concepteur. »

« Waouh, vraiment ? C’est vraiment un bon passe-temps que vous avez là. »

« Oh, je suppose qu’on peut dire que c’est un passe-temps qui est devenu ma principale occupation. Eh bien, je l’ai fait du mieux que j’ai pu mais au final, ce robot fut un échec : à cause d’un défaut de fabrication, les deux parties ne peuvent pas s’assembler. »

« Qu’est-ce… vous dites…? »

Avec un air totalement incrédule, Mira tourna gauchement la tête en entendant les explications de l’homme; le sourire sur son visage, quand elle fixa Thoma, était juste le résultat de ses efforts pour dissimuler son embarras.

« E-Euuh… quand j’ai ajouté le mécanisme d’assemblage, j’ai fini par faire une légère erreur de largeur. Puisque je devais le désassembler pour le réparer, je me suis dis que je le ferais un jour. Mais quand je l’ai remarqué, les robots avaient déjà disparu, » murmura l’ingénieur en reculant lentement après avoir vu les yeux éteints et, d’une certaine manière, effrayants de Mira qui contrastait grandement avec son image précédent de mignonne petite fille.

« ET PUIS ZUT !! »

Ce cri pu même être entendu hors de la salle de développement.

En promettant de reconstruire le robot et de le lui donner plus tard à Mira, Thoma arriva à la calmer; ensuite, soulagé, il prit le Super Lord Vulcain à Assembler et quitta la pièce comme si sa vie en dépendait.

♦ ♦ ♦

« Ha, haha, hahahahahaha. »

Menaçant, un sinistre rire retentit dans la pièce. Par réflexe, Mira se tourna vers la source du son et vit Salomon avec une liasse de documents dans les mains.

« Enfin. Après si longtemps, nous allons pouvoir commencer le développement complet, » dit Salomon en fixant Mira, le visage déformé par effrayant et énorme sourire de délectation.

« Il recommence. »

Luminaria, connaissant le garçon depuis des années et en voyant les documents qu’il tenait, pouvait deviner la cause de son soudain emportement. Au moment où elle entendit ça, Mira fut curieuse de ce que son amie voulait dire et voulut le demande à la femme; néanmoins, avant que le fillette le remarque, Salomon était déjà à ses côtés.

« Jusqu’à maintenant, ce qui bloquait la production était les matériaux bruts, ce qui nous a obligé à travailler avec la méthode de conception la plus économique possible. Mais désormais, avec toi, c’est presque comme si j’avais la main sur les gemmes de scellement les plus performantes. Je vais pouvoir dire enfin adieu à cette misérable idée d’économiser l’énergie, nous allons tout développer sans regarder à la consommation. C’est un pas de géant vers le Type 10 ! »

Complétement excité, le roi commença à parler d’un seul flux, expliquant avec moult détails à Mira toutes les épreuves qu’il avait dû traversé avant son arrivée. D’après lui, afin de fonctionner parfaitement sur un plan pratique, le canon aurait besoin de consommer plusieurs centaines de gemmes de scellement; et simplement créer toutes ces gemmes aurait pris une demi-année. Evidemment, c’était impossible de considérer une telle quantité de temps comme quelque chose de “pratique“. Puis il expliqua avec ferveur :

L’Ingénierie Occulte évolue encore et elle sera capable de bien plus dans le futur. Et c’est pourquoi j’y ai vu un possibilité. En particulier, en fonction de la qualité de la gemme de scellement utilisée, la différence de performance est incroyablement différente. Tu vois, plus la gemme est de bonne qualité, plus le— »

« D’accord, d’accord. Poteau, regarde la, elle est déjà presque endormie, » l’arrêta Luminaria en voyant son enthousiasme grandissant pendant qu’il avançait dans son discours. Elle avait décidé d’agir en voyant Mira dodelinait de la tête sous l’effet de ce sujet alambiqué mais surtout car la discussion se concentrait sur les passe-temps de Salomon.

« Humm, alors on n’y peut rien, je suppose. »

Acceptant facilement l’argument de la femme, Salomon remit les documents à leur place sur l’étagère. Toutefois, ça ne voulait pas vraiment dire que sa passion s’était calmée. Le garçon croyait simplement que, pour l’instant, Mira l’accompagnerait autant qu’il le voulait. Son meilleur ami était là. En cet instant, c’était plus que suffisant pour Salomon.

« Hé, réveille toi, » dit Luminaria en enfonçant son doigt dans la joue de Mira.

« Oh non, je ne dors pas, » répondit-elle en repoussant la main de son amie et fixant, le regard dur, la femme.

Un instant plus tard, cependant, les paupières de Mira perdirent toute force et, alors qu’elles étaient sur le point de se fermer complétement, elle arriva rester éveillé, se forçant une fois de plus à garder les yeux grand ouvert.

« Mais tu veux pioncer, hein ? »

« Oui, » répondit-elle immédiatement.

« D’ailleurs, t’as déjà pris un bain ? »

« J’en prendrais un demain. »

En entendant la réponse de la jeune fille, l’expression de Luminaria changea complétement.

« Non, tu dois être cinglée. C’est impossible que quelqu’un ne veuille pas prendre un bain après être devenu une femme ! »

Bien que c’était l’opinion de son amie, alors qu’elle faisait déjà de son mieux pour rester éveillé, Mira n’eut pas la force d’objecter.

« D’accord, allons-y !

Dès qu’elle le dit, comme dans une scène d’enlèvement, Luminaria l’attrapa et couru avec la jeune fille dans ses bras.

(Il y a tellement de choses qui ne vont pas avec ça… mais peut-être que je vais apprécier ce qui va suivre.)

Laissé derrière, Salomon vit ses deux amies disparaître de la pièce, avec un sourire de joie sur le visage. Alors, seul, il se dirigea lentement vers les bains des hommes.

♦ ♦ ♦

 

« Pourquoi on doit y aller ensemble ? »

Quant l’odeur du bain atteint ses narines, la fatigue que ressentait Mira s’affaiblit un peu et, puisqu’elle était déjà là, la jeune fille décida d’entrer dans l’eau. Bien sûr, la principale raison de ce choix était sa curiosité à propos de l’énorme bain dans le palais.

« Allez, c’est bon, l’endroit est vraiment énorme. Et puisque ça fait longtemps qu’on ne s’est pas vu, dénudons-nous et papotons ! »

Tiré par son amie, la fillette atteint finalement le vestiaire du grand bain du palais.

Luminaria, qui s’était déjà déshabiller, plia et plaça ses vêtements dans la penderie; contrairement à la femme, Mira luttait toujours avec sa robe couverte de ruban, quelque chose qui été personnellement personnalisé par les assistantes Litalia et Mariana.

« Bon sang, laisse-moi t’aider. »

Debout devant la jeune fille, de ses mains adroites, Luminaria commença par dénouer les rubans un à un. En même temps, le voluptueux objet de l’obsession de la femme, majestueusement provocateur, se trouvait devant les yeux de Mira. Ne pouvant pas regarder droit devant elle, la jeune fille se força à laisser ses yeux vadrouiller dans la pièce. Ensuite, après les efforts de Luminaria, un total de 20 rubans s’alignait sur les étagères. Avec ces accessoires enlevés, la robe revient à son état originel alors que son ourlet fut défait. Finalement, quand la femme retira le serre-tête en forme de ruban de la tête de Mira, le col de la robe s’ouvrit au point que les épaules de la jeune fille devinrent visible, révélant à travers une petite ouverture sa modeste poitrine; dès qu’elle la vit, Luminaria eut un sourire appréciateur.

« Humm, je vois que même cette partie de ton corps suit tes goûts. »

« Changeons de sujet… »

En trainant l’ourlet de son vêtement sur le sol, Mira marcha vers un coin de la pièce, rentra ses bras dans sa robe et, après s’être tortillée, l’enleva enfin. Avec les faux atours de magical girl retirés, les seules choses restantes sur la silhouette de Mira était ses sous-vêtements : la Robe de la Vierge Céleste et la culotte bouffante. C’était suffisant, une fois de plus, pour attirer les pics de Luminaria.

« Mazette, porter une lingerie transparente avec cette culotte bouffante démodée… En un jour dans ce monde, regarde à quel point tu as grandi. À ce rythme, tu atteindras bientôt mon niveau. »

L’ensemble d’un vêtement transparent enfantin et charmeur et d’une, de toute évidence, peu attrayante culotte bouffante avait fait découvrir à la femme rousse quelque chose de nouveau. Jetant la robe qu’elle avait dans les mains vers cette perverse, Mira se dépêcha de retirer les vêtements restants et couru vers les bains. Luminaria plia avec soin l’habit de son amie et la plaça dans la penderie, après quoi, elle rejoignit Mira.

Vu qu’ils étaient dans le palais où le roi vivait, ces bains étaient si splendides qu’ils ne devaient jamais porté honte à la royauté. La grande baignoire était toujours remplie d’eau chaude; au milieu, presque comme une fontaine, l’eau chaude jaillissait vers le plafond et, avec la force de la gravité, douchait les environs, sans arrêt.

Comme même les visiteurs pouvaient utilisés ces bains, ils avaient été remplis de choses montrant la grandeur du royaume. Ensuite, comme elle avait déjà décidé de pleinement apprécier ce nouveau monde, on pouvait deviner l’état de Mira à l’intérieur de ces bains luxueux.

« C’est fou ! C’est complétement ridicule ! »

Toute sa fatigue s’étant envolée devant ce spectacle, Mira gloussait devant la fontaine, savourant l’eau qui lui tombait dessus. En un instant, ayant absorbé l’humidité les entourant, les cheveux de la jeune fille commencèrent à coller à son corps et des gouttelettes d’eau s’écoulèrent lentement sur sa douce peau claire. Cette endroit était ridiculement somptueux, même comparé à un spa de luxe; et dans ces bains, la fillette shootait allégrement dans l’eau chaude que jaillissait de la fontaine, tout en savourant le plaisir de nager.

« Maintenant que je le vois, elle agit vraiment comme son apparence le suggère, hein. Eh bien, depuis le début, ce gars à toujours été un grand gamin au fond de lui. Mais est-ce que ça te va vraiment, Dunbalf ? » murmura Luminaria pour elle-même, d’une certaine manière ravie, en observant les singeries de son amie.

She_Professed_Herself_the-008

Dans les bains, un thème musical familier d’un certain animé pouvait être entendu; Tout en étant immergé dans le baignoire et complétement relaxée, la femme commença à le fredonner pour elle-même. Alors, après un regard d’une seconde vers Luminaria qui chantonnait, Mira retourna au vestiaire, complétement fraiche et dispose comme si son corps et son âme avaient été guéris par le bain chaud.

Comme les vêtements que le jeune fille avait laissé sur l’étagère avait été envoyé à la blanchisserie, des vêtements de rechange avaient été placé pour elle. Toutefois, lorsque un vêtement et le déplia, Mira s’immobilisa instantanément; ce qu’elle voyait dans ses mains était une robe bleu-ciel à volant. D’elle-même, une domestique avait rassemblé toutes ses forces pour trouver une tenue qui irait le mieux à Mira.

Cependant, ce n’était pas le seul problème. Ou plutôt, cette simple robe avait été éclipsée par quelque chose d’autre qui avait été préparé à côté : une culotte blanche avec un petit ruban. Bien que cela paraissent simple, cette pièce de vêtement montrait qu’il était encore possible de magnifier l’apparence déjà parfaite de Mira. Il n’y pas besoin d’autres décorations superflus, juste cette culotte serait suffisante. Elle pourrait atteindre le corps suprême… non, l’incarnation de ses préférences. C’était ce que le sous-vêtement disait à la jeune fille.

Promptement, Mira ouvrit son Inventaire et essaya de trouver quelque chose d’autre à utiliser à la place de ces vêtements. Mais exactement comme l’autre nuit, quand elle vérifia son contenu, il n’y avait que la confirmation qu’elle ne pourrait pas échapper à son destin. Afin de se donner une contenance, la jeune fille détourna le regard de façon décontractée de la culotte. Dès qu’elle fit ça, une magnifique jeune fille apparut devant ses yeux, une qui paraitrait encore plus jolie avec le sous-vêtement qu’essayait d’oublier Mira.

« Humm… ahh, il y a un miroir… »

Cette mignonne et complétement nue jeune fille n’était autre que Mira elle-même, son corps était réfléchi par un grand miroir de plain-pied. Elle fixa cette silhouette intensément.

« Je suis… trop mignonne, » murmura-t-elle.

Depuis qu’elle était devenue Mira, la première fois où elle s’était vue, c’était en se servant de l’armure d’un Chevalier Magique comme miroir. La seconde, c’était sur une fenêtre teinté par le noir de la nuit. Par conséquent, après avoir vu son reflet parfaitement détaillé dans le miroir, le jeun fille fut totalement captivée par ses propres charmes; en se regardant, elle se rappela ses goûts.

Et découvrit sa pédophilie.

 

<Précédent< >Suivant>

Publicités

2 réflexions sur “La Disciple du Sage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s