Berserker of the Gluttony

Chapitre 6 : La face cachée de la famille Heart


Traduction : Magycio


Je suis revenu à pied à la capitale royale Seyfar. Pour toucher la prime pour les monstres que j’avais tué, je me dirigeai l’Établissement de Change.

C’est un endroit bondé d’un tas de guerriers frustres. Quelque fois, on entendait des propos violents. Et aussi, il y avait souvent des disputes devant la réception pour le marchandage de la prime.

Ça allait être embêtant si j’étais pris à partie avec ces gars. Avec un haussement d’épaules, je m’alignai dans la file.

Un homme de bonne stature en face de moi me regarda d’un air dégouté. On dirait qu’il pensait que, selon mon apparence, j’étais celui chargé des « tâches ingrates » dans mon groupe.

Ça m’arrange plutôt qu’il pense ça.

Si je montrais une grande quantité de trophées de monstres, tout le monde pensera « Ah, tu es le larbin dans ton groupe ? », de sorte que je n’attirerais aucuns soupçons.

Aujourd’hui, j’apportais 38 oreilles de gobelin, donc ça ne sera pas trop surprenant.

« Au suivant, s’il vous plait. »

Oups, c’est à moi. Je posai mon sac sur le comptoir. Comme c’est un petit sac, les oreilles de gobelin en jaillirent.

« Je vais d’abord les examiner… Oh là ! Vous en avez vraiment chassé beaucoup. Faites-vous équipe avec un grand groupe ? »

« Euh, oui, oui, c’est ça. Nous avons travaillé dur en nous entraidant. Tout le monde était de bonne humeur… je pense. »

Je continuai désespérément de parler de mon groupe, qui n’existait que dans ma tête. Alors, j’entendis mentalement Greed.

(Je ne peux pas m’arrêter de rire !)

« La ferme ! »

Oh mince. Le réceptionniste ne peut pas entendre Greed, donc il me regarda, perplexe. Car j’avais dit soudainement « la ferme » durant notre conversation. Je m’adressais à Greed mais le réceptionniste a dû penser que c’était pour lui.

« Je suis désolé. Ce n’est rien. »

Je me forçai à sourire et à rire, arrivant, d’une manière ou d’une autre, à faire oublier l’incident. Du moins, je le pense. Je fus soulagé quand je sortis de l’Établissement de Change. Lors de ma conversation avec le réceptionniste, il m’a dit que les personnes ne chassaient normalement le même genre de monstres que dix fois par jour. Quand j’ai demandé pourquoi, il m’a répondu que ciblé uniquement ce type de monstres pour entrainé la Haine de cette espèce à notre encontre et que ces monstres nous cibleraient spécifiquement.

Maintenant que j’y pense, quand je chassais les gobelins plus tôt, à la fin, je me faisais attaqué comme si j’étais le meurtrier de leur famille… je vois.

Dorénavant, quand je viendrais pour toucher la prime, je ferais mieux de me compter de 10 monstres à échanger pour faire comme les autres guerriers. Je ne vais pas dépasser ce quota. À chaque fois, si j’amène un grand nombre de trophées de monstres, tout le monde trouvera ça bizarre. Bien que ça ne soit pas un problème d’en tuer plus de dix, ralentissons le rythme.

Je jetai un coup d’œil à l’intérieur du sac, il contenait 3 pièces d’argent et 80 de cuivre.

Quand j’ai sué sang et eau pour économiser de l’argent ces cinq dernières années… au final, je n’ai pu que sauver 2 pièces d’argent.

Maintenant, j’ai surpassé ce montant en juste une demi-journée.

« Qu’est-ce que j’ai fait ces 5 ans… »

Plus je suis près d’accéder à une vie correcte, plus je suis forcé de réaliser à quel point était horrible le monde où j’ai vécu jusqu’à maintenant.

Plus j’y pensais et plus ma colère envers Rafal et sa clique grandissait. Ils ont dit que j’étais une ordure. Par conséquent, je n’avais pas le droit de me mettre en colère… qu’ils ont dit.

Grrrr…

Alors que les souvenirs de Rafal et compagnie emplissait mon crâne, mon estomac, qui était rassasié jusqu’à maintenant avec les gobelins, commença à gargouiller. Comme si il disait : « Je veux les manger, je veux les manger ! »

Il est encore trop tôt. Et puis, il y aussi Roxy.

Ce n’est plus mon problème.

Bon, que devrais-je faire avec cet argent ? Oh oui !

Je baissai les yeux sur mes vêtements rapiécés de toutes part, je sais où mon argent devrait aller.

 

♦ ♦ ♦

 

(N’importe qui peut avoir une belle allure dans de bons vêtements à ce que je vois)

« La ferme ! »

Mon allure crasseuse s’était évanouie. J’ai utilisé deux pièces d’argent dans un magasin et ai acheté des vêtements bien ajustés.

Et aussi, j’ai dépensé 50 pièces de cuivre pour acheter un fourreau pour Greed. Et 10 pièces de cuivre supplémentaires pour nettoyer l’huile et la saleté couvrant l’épée noire.

Avec ça, même si je vais dans le quartier où les paladins vivent, je ne donnerai pas une mauvaise impression aux gardes.

Sur tous les points, je suis juste une personne normale.

J’entrai dans le quartier des paladins d’un pas guilleret.

Le quartier de paladins est différent des autres quartiers. Il est entouré de hauts remparts, comme si il y avait un autre château à l’intérieur.

Quand je dis mon nom au garde, il me laissa entrer. On dirait que Roxy a arrangé mon passage au préalable.

Je n’en suis pas sûr toutefois, Roxy me le confirmera.

Par conséquent, j’étais entouré par deux soldats. C’était presque comme si j’avais fait quelque chose de mal et que j’étais escorté vers la sortie.

Je fus guidé vers le manoir, sans surprise de la part d’une des cinq grandes familles nobles de la capitale royale.

Je ne pu pas en croire mes yeux en m’approchant du manoir. Même un idiot penserait que c’est bien trop grand.

Un des soldats qui m’accompagnaient entra dans lieux et traversa le jardin.

Et ensuite, une fille en robe blanche sortit avec lui. Elle est magnifique.

« Tu viens juste d’arriver ? J’ai attendu. »

C’est Roxy. Comme je l’ai seulement rencontré comme garde, je ne la connaissais que vêtu de son armure légère blanche. Elle ressemble à une personne totalement différente dans sa robe. Elle est vraiment très très belle.

Après l’avoir vu, les soldats se retirèrent.

Il ne resta que nous deux et, peut-être parce que je la regardé avec une expression stupide, elle ouvrit la bouche.

« Qu’est-ce qui ne va pas ? » demanda avec curiosité Roxy.

« Dame Roxy, vous êtes tellement magnifique que je n’ai pas pu détacher mon regard de vous. Je suis désolé. »

Ses pommettes rougirent et, ensuite, elle s’éclaircit la gorge avec grâce.

« J-Je porte de temps en temps une robe. Toi aussi, ton allure est différente. Viens, suis-moi. »

Malgré la taille de la demeure, c’est très calme. Je n’ai pas vu des domestiques, c’était silencieux.

Je marchai derrière Roxy tout en observant le gazon bien entretenu. C’est vraiment trop calme.

Je peux seulement entendre le vent souffler.

Quand nous arrivâmes en face du manoir, nous tournâmes à droite.

Hein ? On n’entre pas ?

Même si c’était le genre d’occasion où j’aurais pu lui demander ce qui se passait, je n’aurais pas entendu ses explications. Nous avançâmes jusqu’à un peu plus loin.

« c’est… »

Je suis incapable d’en dire plus.

Me regardant, Roxy sourit gentiment. Puis elle s’accroupit et mit une main sur une pierre tombale.

« Père, j’ai décidé de l’engager aujourd’hui. J’espère que mon cœur pourra être réanimé ainsi. »

Je ne pus pas comprendre les mots que Roxy venait de dire.

« Mon père, il est mort à Gallia, au sud. »

« Gallia, hein ? »

Si je ne me trompe pas, c’est le continent occupé par les monstres. En outre, il est dit que les monstres des alentours de la capitale royale ne sont que du menu-fretin comparé à eux.

Le devoir le plus important des paladins est de refouler les monstres qui viennent de cet endroit vers le royaume. Pour cette raison, ils ont été récompensé par des titres et un payement excessif de la part du royaume.

Toutefois, je ne m’attendais honnêtement pas qu’un des chefs actuels des cinq grandes familles nobles soit décédé.

Roxy parla, comme si elle sentait mon anxiété.

« La cause de la mort n’est pas les monstres. À Gallia, il y a d’autres moyens de mourir. »

Après qu’elle ait parlé, je pu seulement penser à celui-là. Inondation, tremblement de terre, tsunami, les catastrophes naturelles qui sont causé par lui.

Une catastrophe naturelle vivante. Peu importe la force qu’on possède, il est impossible de l’arrêter. Avec une telle puissance, il était un sujet d’adoration et certaines personnes disaient qu’il est un envoyé de Dieu.

Si il vous cible, tout ce que vous pouvez espérer est une mort rapide.

« J’ai entendu dire que les troupes que mon père menait furent toutes annihilées. C’est impensable, que le Dragon Céleste ait volé si loin de son antre… Après tout, un tel cas n’a jamais été mentionné durant les quelques derniers millénaires. »

L’antre du Dragon Céleste est situé au centre de Gallia. Aussi, il est dit qu’il n’a jamais approché près de la frontière de Gallia. Pourtant, c’est arrivé tout d’un coup. C’est heureux que cela ait fini comme ça.

Néanmoins, l’histoire n’est pas terminée pour ceux qui restent.

« J’ai enfin terminé avec le travail ce matin. Avec les funérailles de Père et un tas d’autres choses, ça a été intense. Puisque j’ai succédé à Père, je suis maintenant officiellement le chef de la famille Heart. »

Quand cette fille montre tant de confiance en une telle période comme maintenant, je ne peux que m’incliner devant elle.

Je ne l’ai pas remarqué du tout. J’ai vu que son visage était comme d’habitude quand nous avons échangé nos tours de garde hier et je ne savais pas du tout qu’elle traversait ça.

Même dans une telle situation, Roxy a pensé à moi et m’a invité ici.

Et moi, je pensais à comment tromper le père de Roxy lorsqu’il m’interrogerait sur mon pouvoir.

Dame Roxy, je suis désolé, je suis…

« Ne fais pas une telle tête, remettons la famille Heart sur pied ensemble. Tu peux faire ça ? »

« Oui, avec joie. »

Ce jour, je devins un employé de la famille Heart.

 

<Précédent< >Suivant>

Publicités

4 réflexions sur “Berserker of the Gluttony

  1. natsu52

    merci pour le chapitre, mais j’ai une impression étrange… cette fille soit ya de la romance dans l’air soit elle vas l’utiliser comme un forçat, mais… je ne peux m’empêcher de penser qu’il vas y avoir un truc…

    Aimé par 1 personne

  2. Psycho

    « ls monstres qui viennent de cet endroit » il manque le « e » est juste plus bas « ont ét récompensé par des titres » « était » non 😉

    Merci pour le chapitre vivement la suite
    PS: je sais pas pourquoi mais des qu’elle apparaît cette Roxy elle me fait pense au noble du début dans Akame ga kill se qui son tous gentil est arrivé la se sont de vrais monstre qui ont tuer c’est copains

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s