Berserker of the Gluttony

Chapitre 11 : Un moment de relaxation


Traduction : Magycio


 

C’était un arc long noir magnifiquement incurvé. Mais comparé à son allure, il ne pesait rien.

Greed a dit que c’est sa forme d’arc.

« Hé, comme je n’ai aucune flèche, Je devrais en acheter plus tard ? »

(Ce n’est pas nécessaire. C’est un arc magique. La flèche va être faite de magie. Tu peux faire un essai, il y a une cible près de l’arbre à ta gauche. Essayes de la viser d’ici)

Il aurait pu le dire plus tôt. Quand je me tournai vers la gauche, une flèche me frôla le visage. Si j’avais bougé la tête un peu plus tard, la flèche se serait plantée dedans.

Il n’y a qu’un seul être capable de tirer de si loin. L’archer Hobgobelin, les guerriers de la capitale royale appelaient aussi ce dangereux monstre le cacarcher.

Il est plus que probable que mon combat avec le Roi Gobelin a réveillé cet archer Hobgobelin.

Puisqu’ils sont capables de rester à distance pour attaquer, les armes de mêlée sont désavantagées. De plus, ses attaques ont aussi un effet affaiblissant.

Donc c’est le moment d’utiliser la nouvelle forme de Greed, (Arc Noir).

Pour éviter les tirs, je me caché derrière le cadavre du Roi Gobelin, m’en servant comme bouclier.

« Dans le noir, ça va être dur de localiser l’archer Hobgobelin. »

(Aucun problème. Tant que tu connais la localisation générale de la cible, la flèche magique va continuer jusqu’à la toucher. Même un débutant serait capable de le faire. Tant que tu tires correctement, la flèche ira automatiquement vers la cible)

Donc même moi qui n’ai pas utilisé d’arc devrais pouvoir le faire. Certainement… La flèche enduite d’excrément venait d’entre ces arbres, donc l’archer Hobgobelin est surement dissimulé dans cette direction.

Derrière le cadavre du Roi Gobelin, je bandai l’arc noir. Alors, une flèche noire se matérialisa sur la corde de l’arc. C’est la flèche magique que Greed a mentionnée plus tôt ?

Après ça, sans viser, je relâchai la corde.

La flèche noire fila et bougea d’elle-même avant de disparaître derrière les arbre où l’archer Hobgobelin était caché.

 

[Compétence Gloutonnerie activée]

[Endurance +170, Force +230, Magie +110, Intelligence +110, Agilité +350 ont été ajoutés au statut]

[Vision Nocturne a été ajoutée aux compétences]

 

La voix inorganique résonna dans ma tête. On dirait que j’ai réussi à tuer l’archer Hobgobelin.

Cependant, je peux utiliser l’arc noir beaucoup. Tant que je peux tirer la flèche, elle n’échouera jamais à atteindre sa cible.

On raconte que quelques monstres peuvent utiliser la magie pour des attaques à longue distance. Avec seulement l’épée noir, je mourrais avant de pouvoir les approcher, donc je suis heureux d’avoir acquis une arme à longe distance comme l’arc noir.

Je chassais seul aussi, donc je ne pourrais pas survivre à moins de tout faire par moi-même. Plus de cartes je dispose, mieux ce sera pour moi.

Et j’ai acquis la compétence [Vision Nocturne] de l’archer Hobgobelin, donc je pourrais marcher la nuit comme en plein jour. Bien, maintenant que j’ai atteins mon but, je me demande si je ne devrais pas rentrer.

En regardant le corps du Roi Gobelin, je me souvins de quelque chose. Je coupai ses deux oreilles.

Les Rois Gobelins ne sont que quelques uns dans cette forêt. Si je les amène à l’Établissement de Change de la capitale, je pourrai toucher une prime conséquente.

Mais, si je le fais, quelques problèmes pourraient arriver. Par contre, si je les cache et les donne à quelqu’un d’autre… Par exemple, si je les donnais à l’orphelinat sans laisser de trace.

Dans les taudis où je vivais avant de m’installer avec la famille Heart, il y avait un pauvre orphelinat.

De la fenêtre ébréchée qu’il y avait, je pourrai mettre les oreilles du Roi Gobelin dans un sac avec écrit “Don” et la jeter à l’intérieur. C’est une petit cadeau de ma part, moi qui ai souffert de la faim.

Je veux que les enfants de l’orphelinat puissent se remplir l’estomac grâce à ça.

Bien, j’ai tout fini avant l’aube.

Je sortis calmement de la Forêt Hobgobeline pour déboucher dans la Prairie Gobeline, et continuai vers la capitale royale, Seyfar.

 

♦ ♦ ♦

 

Alors le matin vint, j’entai discrètement dans le manoir des Heart, puis me glissai dans mon lit dans ma propre chambre… Je suis si fatigué.

Après tout, je suis resté debout toute la nuit à cause de ma faim.

Quand j’ai jeté les oreilles du Roi Gobelin dans l’orphelinat, ils ont été trouvé par la sœur qui s’en occupé. Je suis arrivé à la duper et j’ai fuis.

Après, je suis allé voir l’état du Magasin Elitiste dans le quartier commercial.

On dirait que le groupe de Rafal sont déjà parti du magasin, mais les rideaux des fenêtres étaient ouverts.

Ce rassemblement de paladins me préoccupait.

Donc j’ai décidé de la surveiller plus tard.

Pour ça, il est nécessaire que j’ai mon content de sommeil. J’ai demandé mon jour de congé aujourd’hui, donc je vais dormir comme une souche.

J’ai chassé du gobelin à cause de mon état affamé, en plus, j’ai fait d’autres choses, je suis épuisé.

Quand je fermai les yeux, le sommeil me submergea.

 

♦ ♦ ♦

 

Toc toc.

Quelqu’un… toquait à la porte de ma chambre.

Je me réveillai à cause de ça. Je fus surpris de voir la personne qui entrée dans ma chambre. C’était le première qu’elle venait dans ma chambre.

« Pardon, comment tu te sens ? »

C’est Roxy. Quand je regardai l’horloge, il était midi. On dirait que j’ai dormi longtemps.

Comme elle portait encore son armure argentée, il est probable qu’elle soit venue pendant son temps libre du travail au château. Pour un employé, venir volontairement ici… Elle est vraiment gentille.

J’ai dormi beaucoup, ma fatigue est complétement partie.

« Oui, je vais bien maintenant. »

« Je suis heureuse de l’entendre. Mais ne te forces pas, d’accord ? Je t’ai apporté quelques fruits, comme ils sont ? »

Elle prit de la corbeille qu’elle tenait depuis un moment des raisins et les mit dans l’assiette. Le gros fruit pourpre était bien mûr.

« Ces raisins viennent du domaine de la famille Heart. Ils ont été livrés au manoir ce matin. »

« Ils sont délicieux. Le domaine de dame Roxy est spécialisé dans la viticulture ? »

J’ai entendu dire que ces raisins étaient populaires parmi les employés. Mais comme je voulais admirer plus longtemps le visage de Roxy, j’avais fais semblant de l’ignorer.

« Oui, car la vinification y est aussi florissante. Le vin qui est servi dans la manoir vient aussi de notre domaine. C’est un endroit vraiment magnifique. Oh, oui, j’ai prévu d’aller au domaine bientôt, donc viens avec moi. »

« Je peux ? »

Le lieu d’où venaient ces délicieux raisins. C’est assurément un lieu incroyable.

Bien sûr que je veux y aller. En outre, c’est une invitation venant de Roxy, donc rien ne m’empêchera d’y aller.

Tandis que nous étions assis sur le lit et mangions les raisins, on toqua une nouvelle fois à la porte. Mais, cette fois, la personne n’entra pas, elle parla juste depuis le couloir.

« Dame Roxy, c’est presque l’heure de retourner à votre devoir. »

Cette voix était celle d’une domestique – ma supérieure. Elle était aussi la secrétaire de Roxy. Habituellement, elle était gentille, mais très stricte sur la ponctualité, ce qui m’a souvent valu des remontrances.

En entendant ça, Roxy paniqua et s’essuya rapidement la bouche avec un mouchoir.

« Ah, je n’ai plus le temps. Pour les raisins restants, si tu les aimes, tu peux les manger. Bon, je retourne au travail ! »

Roxy s’éventa un peu en agitant la main devant sa poitrine et sortit de la chambre.

Elle doit être occupée, à cause de remplacement de son père à la tête de la famille.

J’ai entendu ça des employés avec plus d’ancienneté.

Dans les cinq grandes familles nobiliaires, on dit que la plus jeune chef de famille est Roxy.

Par conséquent, comme son niveau de compétence et son niveau de paladin sont les plus bas dans les alentours, j’ai entendu qu’elle était passée par différentes épreuves.

Je suppose que c’est une histoire difficile dans la couche supérieure de la société… Pour moi, un roturier sans pouvoir, c’est un monde complétement différent. Tout ce que je peux faire pour Roxy est de lui parler et de la distraire, ne serait-ce que pour peu de temps.

Et si, par chance, je pouvais devenir une personne importante… Non, c’est impossible.

Je décidai d’aller boire à la taverne après une longue absence afin d’évacuer cet abattement.

Comme je ne me suis pas montré depuis un moment, le propriétaire peut avoir pensé que j’étais mort à cause de travail de garde “sans arrêt harcelé par la famille Burix et les heures de travail abrutissantes. “

Je devrais me montrer pour lui faire part de ma survie.

Et aussi, aujourd’hui est mon jour de congé. Je pourrais être houspillé par Roxy, mais je vais boire de l’alcool !

 

<Précédent< >Suivant>

Publicités

2 réflexions sur “Berserker of the Gluttony

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s