BotG 8

Bonsoir,

Désolé pour le temps de latence depuis la dernière news, mais bon, on se change pas…

BotG 8

Et donc, déception !, encore une fois, ce n’est pas The Philosopher’s Grandson, je suis toujours au même chapitre que la dernière fois (je me suis pas penché dessus depuis un moment aussi me dira-t-on). En c qui concerne mon manque d’envie pour cette traduction, la raison est que, comme vous l’avez remarqué sans doute, j’utilise pas les honorifiques japonais, je les exècre , je les honnis et donc je les « traduis ». Et dans PoG, y en a une tripoté, de ces foutus honorifiques… ajouté que dans le chapitre (qui est une présentation des membres de la classe de Shin), y en a un qui parle comme un samourai, selon le traducteur. Doncil a le tic de langage en fin de phrase « de gozaru » plus une façon spécial de parler de lui, donc ça me rebute un peu, mais je m’y mettrais.

Sinon, j’ai le BotG 9 en stock, mais comme je suis ce que je suis, je vois pas de raison de vous le sortir maintenant. Non, je vais plutôt vous mettre à l’épreuve pour l’avoir. Et cette épreuve, la voici:

Si certains connaissent mes news à l’époque où j’étais de la MnS, ils sauront que j’avais une petite spécialité, les parodies de chanson. Donc, là, je vous demande trouvez le titre de la chanson que j’ai parodié en songeant à la condition de traducteur.

voici la chanson, let’s go !

On a le vice des tortues

De la flemme, rien de plus

Lire, dormir, cinéma

Etcetera

On traduit tant et plus

Sans mesure au superflu

LN, WN et wuxia

Etcetera

 

Pour les lecteurs

Tout pour les lecteurs

On écrit et se tue au travail

Oh, oh, oh

Pour les lecteurs

Que pour les lecteurs

Puisque notre vie n’est qu’un détail

C’est une pagaille

 

Qui ne s’est jamais perdu

Dans la course des clictunes

Plaire, un calvaire à tout va

Etcetera

 

Pour les lecteurs

Tout pour les lecteurs

On écrit et se tue au travail

Oh, oh, oh

Pour les lecteurs

Que pour les lecteurs

Puisque notre vie n’est qu’un détail

 

On traduit rien sans rien

À qui ça revient ?

À ceux qui l’aime

On est que des chiens

On le fait quand même

 

On fait tout pour les lecteurs

Tout pour les lecteurs

On écrit et se tue au travail

Puisqu’on vit pour les lecteurs

Que pour les lecteurs

Puisque notre vie n’est qu’un détail

C’est une pagaille

 

On a le vice des tortues

De la flemme toujours plus

Procrastination de diva

Etcetera

 

Pour les lecteurs

Tout pour les lecteurs

On écrit et se tue au travail

Puisqu’on vit pour les lecteurs

Que pour les lecteurs

Puisque notre vie n’est qu’un détail

 

On fait tout pour les lecteurs

Tout pour les lecteurs

On écrit et se tue au travail

Puisqu’on vit pour les lecteurs

Que pour les lecteurs

Puisque notre vie n’est qu’un détail

C’est une pagaille

 

Allez, bonne chance !

 

Magycio

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s